Une nouvelle personne tabassée par la police à Toulouse et journalisme de préfecture

Mise à jour Jeudi 30 Avril : L’information comme quoi la personne interpellée se serait évadée d’un asile psychiatrique circule. C’est évidemment faux. Elle ne s’est pas non plus « évadée » du service psychiatrique de l’hôpital de Purpan : elle était libre de partir après sa prise en charge, même si l’équipe médicale n’y était pas favorable.
La version policière commence à se craqueler, doucement.
La détention provisoire a été ordonnée le mercredi 29 avril : l’avocat a fait appel de cette décision non justifiée.

***

Mise à jour Lundi 27 avrilNous apprenons le placement en détention provisoire de la personne frappée, en attente de son procès, pour « violences avec armes et violences sur personnes dépositaires de l’autorité publique. » De son côté, l’IGPN a été saisie pour ces violences policières. Mais, attendons nous vraiment quelque chose de la police des polices ? Les enquêtes ouvertes précédemment ont-elles déjà abouties ? Corporation oblige, la police protège la police, comme on peut le lire dans cet article de Médiapart.

 ***

À Toulouse, le samedi 25 avril 2020. Confinement Jour 40.

Cette nuit à Toulouse, dans le quartier de la Cartoucherie, un homme a été frappé à terre à coups de muselière par un policier, dans une vidéo d’une violence insoutenable reçue par Cerveaux Non Disponibles dont voici le lien (attention : violences policières et sang). La photo d’en-tête est extraite de la vidéo. Une demi-douzaine d’hommes, entrainés et armés, sont donc intervenus pour maitriser une personne, en la mettant à terre et la frappant une fois au sol.

Nous apprenons par nos chers médias locaux, La Dêche Du Midi et Rance 3 région, directement en lien avec la préfecture et les policiers, que la personne interpellée venait de s’échapper du service psychiatrique de l’hôpital Purpan et aurait été violente avec les policiers. Selon le syndicat Alliance Police nationale, elle est même signalée comme étant un homme « violent et dangereux et potentiellement porteur d’une grenade et d’une arme de poing » (soit un pistolet). Porteur d’une grenade et d’une arme de poing, alors qu’il sort de l’hôpital ? Nous nageons en plein délire. On sait que les hôpitaux sont « en guerre », selon les mots de notre cher président, mais de là à les équiper d’armes ? On a raté un épisode.  France 3 continue sa version policière en citant toujours le syndicat de police : « Les policiers n’avaien t pas de taser, ils ont donc utilisé une muselière pour le contraindre. Tout cela est écrit dans la procédure. » La version de la Dépêche parle de coups de bâton et celle de France 3 de coups de poings de la part de la personne interpellée : allez-vous vous accorder ?

On terminera le récit par cette phrase de France 3, lunaire : « Plusieurs sites d’extrême gauche ont partagé ces images sur facebook laissant penser qu’un policier a frappé gratuitement un homme.« 

Le suspect est actuellement en garde à vue, nous précise La Dépêche, après avoir reçu des soins suite à son passage à tabac. C’est sûr que sa place est au commissariat, alors qu’il fuyait l’hôpital.

Depuis le début du confinement, la police se lâche, encore plus : elle n’a jamais commis autant de violences, entrainant la mort de six personnes en un peu plus de deux semaines. Du jamais vu. Nous revenons là-dessus dans cet article : Vous ne confinerez pas notre colère : violences policières et révolte à Toulouse.  Plus pernicieux, ce sont les délits de critiques du gouvernement qui reviennent en force, pourtant abrogés en 2013, ou tout simplement la remise en question de la liberté d’expression, avec l’enlèvement des banderoles aux balcons, et même de la garde à vue à Toulouse pour un : « Macronavirus à quand la fin« . La suite ? On a pas hâte.

marseille
Banderole à Marseille, via Elsa Dorlin

 

Une réflexion au sujet de « Une nouvelle personne tabassée par la police à Toulouse et journalisme de préfecture »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s