Un jardin collectif menacé par la mairie de Toulouse

La mairie de Toulouse continue de détruire tout ce qu’elle ne contrôle pas. Nous avons reçu ce communiqué du collectif la Biscotte, dont le jardin partagé est amené à disparaitre via les pouvoirs magiques de la mairie de Toulouse voulant anéantir toute vie en dehors des clous. Là où Moudenc passe, les initiatives locales trépassent. Ce n’est pas le premier jardin « sauvage » à Toulouse à subir les foudres de la mairie et des promoteurs immobiliers.

Au cœur du quartier Fontaine Lestang le collectif citoyen de la Biscotte occupe depuis Septembre 2020 une friche afin de la transformer en jardin collectif.
L’idée est d’en faire un espace de convivialité autour d’activités de jardinage, à l’usage et à l’initiative des habitants du quartier et de toute autre personne désireuse d’y participer et de s’y impliquer.
C’est un lieu ouvert de rencontres, d’expérimentation, d’apprentissage et d’échange des savoirs auquel chacun.e peut contribuer, quelles que soient ses compétences, son âge, son sexe, ses origines, au gré de ses envies et disponibilités.
Les pratiques s’y font dans le respect du vivant et de la biodiversité.
Les plantations sont faites aussi bien à des fins de production qu’à des fins ornementales, à destination collective des usagers.ères.
La proximité avec l’école Etienne Billières laisse également entrevoir la possibilité de projets pédagogiques avec les enfants.

Ce terrain laissé à l’abandon depuis plus de 10 ans appartient au bailleur social Toulouse Métropole Habitat (TMH). Dans un premier temps une convention de mise à disposition du terrain semblait possible jusqu’à un revirement de situation récent (janvier) : la construction de logement est prévue dans le courant de l’année 2021 mais les travaux ne débuteront pas avant l’été. Le collectif a donc demandé la mise à disposition du terrain jusqu’au début des travaux. Cette demande n’a reçu à ce jour aucune réponse.

Depuis ce matin, mardi 2 février, une entreprise mandatée par TMH clôture le terrain, plante des haies ainsi que des graminées sur l’ensemble de la parcelle. Ces travaux vont mener à la destruction des aménagements et plantations déjà effectués.
De plus, il y a une semaine encore aucun permis de construire n’avait été déposé.
Nous en avons conclu que ces travaux étaient destinés non pas à la future construction de logements mais à nous empêcher d’accéder et d’utiliser la parcelle. Nous nous posons la question de l’intérêt de cette dépense alors qu’à ce jour notre projet n’a pas coûté un centime à la collectivité. De plus, l’installation de 250 graminées pose des questions en terme de risques allergiques, qui plus est à proximité d’une école.

Nous souhaitons conserver notre accès à la parcelle afin de pouvoir continuer à réaliser ce projet social, culturel et cultural bien nécessaire à notre quartier qui dispose de peu de lieux de ce type (il n’y a presque plus de commerce et de lieux d’activités).
De plus, au vu du contexte actuel de perte de lien et de mal-être social, ce lieu s’est avéré salvateur pour les habitants du quartier qui ont pu se rencontrer autour du projet.
Tout cela vient également nous questionner sur la ville que nous voulons pour nous et nos enfants. Pour notre part nous souhaitons une ville plus verte, plus ouverte, plus sociale et davantage autosuffisante. Ce jardin représente pour nous un pas vers ce type de ville.

Nous demandons donc à TMH ainsi qu’à la mairie de Toulouse de laisser vivre ce projet et c’est la raison pour laquelle nous nous réunirons mercredi 3 février à 8h pour stopper les travaux sur le terrain.

Le collectif de la Biscotte

labiscotte@riseup.net

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s